Ma façon de travailler

Comprendre en quoi consiste la psychothérapie avant de commencer

Ma priorité est de vous fournir un espace de confiance, une pratique rigoureuse et une orientation concrète.

Je fonde mes interventions sur mes connaissances en neuropsychologie, psychothérapie, psychologie clinique et philosophie.

Nous travaillons ensemble pour comprendre la dynamique limite dans laquelle vous pouvez être piégé, vos sensibilités, ce qui vous rend trop réactif, votre tempérament.

Ce faisant, nous visons à favoriser la compréhension, la compassion, un sentiment d’autonomie et de sens.

Je m’engage à vous fournir des informations utiles sur des sujets tels que les dépendances, les obsessions, la dépression, l’épuisement professionnel, l’anxiété, les phobies, le SSPT et la sexualité.

Je partage également avec vous des outils concrets pour gérer vos émotions et améliorer vos compétences en communication. Et, effectuez des exercices supervisés en session.

En thérapie de couple, je m’assure que vous êtes dans les meilleures conditions pour rétablir la confiance et vous comprendre.

Je considère la psychothérapie comme un espace de conversation ouvert et actif, un lieu de travail d’équipe pour générer de nouvelles perspectives. Dès la première séance, ensemble, nous tentons de répondre à la demande initiale. Nous essayons de répondre à des questions qui permettent de spécifier la situation et son mode de fonctionnement. Nous veillons aussi à distinguer les limitations (à accepter) des problèmes (à résoudre). Nous faisons un inventaire des ressources disponibles et, mobilisons ce qui est utile. Un accent particulier est mis sur le fait d’être dans les meilleures dispositions pour pouvoir travailler (santé bio-psycho-social). Nous nous concentrons avant tout sur le présent, cela pouvant avoir comme effet un changement de perspective sur le passé.

Chaque séance est différente et calibrée selon l’évolution. L’avancement n’est pas linéaire mais progressif! La rechute fait partie du processus. J’estime que l’expérimentation hors des consultations est une partie très importante de la thérapie, pour cette raisons nous travaillons parfois avec des « devoirs ». Lorsque l’objectif est atteint un autre sujet peut être défini ou inclus. Il n’y a pas de formule magique pour “guérir”.

Le patient est partie active du travail de consultation, il est responsable de lui-même, il a aussi tout le mérite de ses victoires.